Obésité : elle perd la moitié de son poids en arrêtant de manger la nuit

Obésité : elle perd la moitié de son poids

 

L’obésité est propice à de nombreuses complications comme les maladies cardiovasculaires, le diabète, les troubles musculosquelettiques et certains cancers. Ainsi, une personne obèse multiplie par deux, voire par trois, ses risques de décès précoce.

Obésité

À l’aube de ses ans, Carly Fisher, une mère de famille anglaise l’avait compris. C’est son divorce qui a été le déclic. Ne voulant pas que ses enfants se retrouvent seuls, elle a confié à nos confrères du Manchester Evening News avoir voulu perdre du poids pour améliorer sa santé. J’étais déterminée à m’attaquer de front à mon poids et je n’ai jamais renoncé , explique aujourd’hui Carly, âgée de ans.

 

En à peine plus d’un an, la quadragénaire aura réussi à perdre la moitié de son poids en passant de à kg. Pour arriver à ce résultat, la mère de famille a décidé de repenser son alimentation en cessant notamment de grignoter après minuit. Habitude qui était courante chez Carly, standardiste dans un hôpital et soumise à des horaires décalés.

 

Comment Carly a-t-elle réussi à perdre autant de poids ? Le grignotage après minuit pouvait-il être la cause de son surpoids ? Nous avons posé la question à deux nutritionnistes.

 

Originaire du sud du Pays de Galles, Carly est maman de trois jeunes enfants. D’après elle, son poids a augmenté un peu plus à chacune de ses grossesses. Soucieuse de son état de santé, Carly a décidé de se prendre en main pour retrouver la ligne.

 

Avant de perdre du poids, je mangeais au mauvais moment et je faisais des choses comme manger un sandwich à la saucisse à h ou même à minuit , partage-t-elle.

 

Employée dans un hôpital, l’Anglaise était habituée aux horaires décalés. Il a, en effet, déjà été démontré que les personnes travaillant de nuit seraient plus propices au surpoids. Carly avait tendance à sauter des repas puis à manger des portions massives de nourritures lorsqu’elle trouvait enfin du temps pour elle. La journée, elle se laissait facilement tenter par des chips ou du chocolat, et le soir, elle préparait des repas copieux qui représentaient souvent deux fois la portion dont elle avait besoin.

 

Une fois la nuit tombée, Carly n’était pas en reste. La mère de famille était adepte des collations nocturnes à base de sandwich à la saucisse passé h ou parfois minuit.

 

Le surpoids de Carly n’était pas surprenant. Le travail de nuit est associé à une augmentation de % du risque d obésité, estiment les dernières études scientifiques sur le sujet. En cause ? Le déséquilibre alimentaire causé par les horaires décalés, ce qui perturbe l’horloge biologique. On sait aussi que les personnes habituées à manger de gros repas le soir, où sujettes au grignotage nocturne, ont tendance à prendre du poids.

 

Notre corps n’est pas conçu pour être alimenté la nuit. En conséquent, vous risquez de stocker davantage et de prendre du poids. C’est tout simplement hormonal. Nos hormones ne fonctionnent pas de la même façon le jour et la nuit , nous confirme Alexandra Retion, diététicienne nutritionniste, auteure de SOS Nutrition éd. Firts.

250 Recettes Minceur Avec Système Unique De Préparation

250 Recettes Minceur Avec Système Unique De Préparation

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur de Ma bible de la pré ménopause et de la ménopause éd Leduc.S

suivre un régime et la culture de la perte de poids